Micropieux

Micropieux

Les micropieux permettent de réaliser des fondations d'ouvrages neufs ou des confortements d'ouvrages anciens dans un encombrement réduit.

 

Après un forage à l’air, à l’eau ou au coulis, l’armature du micropieu est mise en place et l’injection est réalisée.

 

Le type de micropieux dépend de l’injection :

  • avec remplissage gravitaire du coulis de scellement : micropieux de type II
  • avec injection globale et unitaire : micropieux de type III
  • avec injection répétitive et sélective : micropieux de type IV 

Cette méthode de fondation consiste à transférer au sol les charges apportées par l'ouvrage, par l'intermédiaire d'un pieu foré de faible diamètre (inférieur à 250 mm) équipé le plus souvent d'une armature métallique (barre HA, tube, …).

Les micropieux peuvent être réalisés pour travailler en compression, en traction ou en compression et traction.

Micropieux
C'est un travail sous hauteur réduite, dans un espace exigu. Il consiste en la reprise d'efforts de soulèvements, de la reprise en sous œuvre et du frettage de talus.


Outils : tarière, taillant, tricône, marteau de fond de trou.


Ø coupants de 120 à 250 mm

Profondeur 35m
Étapes :
1 - Mise en fiche, réglage et forage.
2 - Forage sous tubage, boue, coulis ou mortier, ou à l'air.
3 - Mise en place d'une armature par éléments vissés ou soudés de longueur adaptée à la hauteur disponible, pouvant être équipée de manchettes pour l'injection sous pression.
4 - Scellement au coulis ou au mortier de l'armature, injection adaptée.
5 - Micropieux terminé avant recépage et soudage d'une plaque de répartition.
UTILISATIONS
- Fondations d’ouvrages neufs
- Confortement d’ouvrages : culées de pont, talus, remblais routiers
- Ancrage de radiers aux sous-pressions
- Ancrage de pylônes
- Renforcement de fondations existantes
- Reprise en sous-oeuvre de bâtiments
Vous avez un projet similaire ?
Une question ? Contactez-nous !